Le drapeau de Daesh peint sur un mur, dans la ville irakienne d'al-Qaim, en novembre 2017
 

Info RMC - Arrêtées en Irak après la chute de Daesh, trois françaises qui avaient rejoint l'organisation terroriste risquent la peine de mort.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Pascal HF
    Pascal HF     

    Elles doivent répondre de leurs actes selon les lois en vigueur dans ces pays. Nous n'allons verser des larmes sur ces barbares sans pitié qui nous ont déclaré la guerre, ont massacré pillé au nom de leur idéologie.

  • François Villaume
    François Villaume     

    Elles l'ont voulu .....Elles doivent continuer et subir...

  • Vener64
    Vener64     

    Oh!
    Les pauvres.

Votre réponse
Postez un commentaire