J’ai écouté Emmanuel Macron et Edouard Philippe : je sais maintenant pourquoi j’aimais le programme de François Fillon !
 

J’ai écouté Emmanuel Macron et Edouard Philippe : je sais maintenant pourquoi j’aimais le programme de François Fillon ! Voici l'avis d'Eric Brunet. D'accord? Pas d'accord? On en parle dès 13h dans Radio Brunet. J’ai écouté Emmanuel Macron et Edouard Philippe : je sais maintenant pourquoi j’aimais le programme de François Fillon !

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Jean Hemard
    Jean Hemard     

    Les français n'ont fait marcher que leur émotion au lieu de leur raison tout cela orchestré par une tres bonne communication de la partie adverse.
    Je vous donne une petite métaphore qui traduit ce qui s'est passé.
    Vous marchez dans la rue et soudain vous faites une attaque cardiaque vous êtes très mal (un peu comme le pays actuellement) et vous vous effondrez sur le trottoir. Deux et seulement deux personnes viennent vous secourir, vous n'avez pas d'autres choix, l'un 39 an connu de personne a un brevet de secouriste, l'autre plus de 60 ans est un cardiologue très réputé même internationalement mais il est supposé surfacturer toutes ses prestations. Vous faites appel à qui pour vous sauver la vie?
    Les Français ont fait appel bêtement au brevet de secouriste ce qui va nous faire végéter encore 5 ans.
    Même si Fillon était loin d’être parfait, vu les enjeux tellement importants qui menacent ce pays il fallait choisir son programme le seul qui pouvait redresser notre économie.
    Eh oui les français, tout faux une fois encore.

  • prisca
    prisca     

    Il me semble, cher Eric, que vous avez particulièrement apprécié l'obligation des 11 vaccins. Sachez que le système immunitaire des enfants en bas âge n'est pas prêt à recevoir autant de vaccins. Sans parler de adjuvants nocifs et du mode d'injection (intra musculaire)....Est ce que l'hépatiteB est un vrai risque pour un bébé? Cette précipitation pour ONZE vaccins obligatoires mérite que l'on se pose les bonnes questions..

Votre réponse
Postez un commentaire