"J'ai honte de dire que je suis ch'ti": le cri du cœur d'une lilloise qui souhaite la disparition des accents

"J'ai honte de dire que je suis ch'ti": le cri du cœur d'une lilloise qui souhaite la disparition des accents
 

Alors que les accents régionaux sont menacés, selon une étude sur l'accent marseillais, Pascaline, auditrice lilloise, a appelé Bureau de vote ce mercredi pour dire tout le mal qu'elle pensait de l'accent ch'ti.

Votre opinion

Postez un commentaire