Kader, détenu dans un centre pénitentiaire: "On est enfermés comme si on n’existait pas"
 

Depuis plus de 10 jours, les surveillants pénitentiaires organisent des mouvements de blocage pour protester contre leurs conditions de travail. Une mobilisation non sans conséquences pour les détenus.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire