L'angoisse des routiers à cause des barrages de migrants à Calais: "Je ne veux pas mourir au volant"
 

Après la mort d'un chauffeur de camionnette à cause d'un barrage de migrants, dans la nuit de lundi à mardi, l'angoisse s'est de nouveau emparée des routiers qui empruntent l'A16 pour se rendre en Angleterre. RMC est monté à bord du camion de Julien, qui craint même pour sa vie.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • TheKid
    TheKid     

    Combien de temps allons nous encore devoir supporter ce cauchemar ?

Votre réponse
Postez un commentaire