Une école primaire à Bordeaux en septembre 2016.
 

Selon des chiffres du Secrétariat général de l'enseignement catholique, qui représente 95% du privé sous contrat, le nombre d'élèves scolarisés dans le privé a augmenté de 0,6%. L'engouement pour l'enseignement privé se confirme: en 9 ans, il a gagné 93.000 élèves. Qu'est-ce qui pousse de plus en plus de parents à enlever leurs enfants du public? Elément de réponse avec Karine, maman de deux élèves du privé.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • roperc'h
    roperc'h     

    mes petits enfants sont dans un collège privé , quand je vois ce qui se passe au collàge publique proche , cela conforte dans ce choix

Votre réponse
Postez un commentaire