"L’Etat condamné à verser 15.000 euros de préjudice au fils d’un harki. L’argent ne suffit pas. Il est temps que la France leur demande pardon".

Brunet
 

Pour Eric Brunet, "il est temps que la France demande pardon aux harkis". "L’Etat condamné à verser 15.000 euros de préjudice au fils d’un harki. L’argent ne suffit pas. Il est temps que la France leur demande pardon".

Votre opinion

Postez un commentaire