"L'insulte à la religion est une atteinte à la liberté de conscience": après ses propos, Nicole Belloubet doit-elle démissionner?

La manifestation des pompiers dégénère à Paris: des images honteuses ?
 

Interrogée sur les menaces de mort dont Mila fait l’objet, Nicole Belloubet a affirmé que "l’insulte à la religion" constituait "évidemment une atteinte à la liberté de conscience". Tollé immédiat. Plusieurs personnalités ont exprimé leur stupeur devant ce qu’elles estiment être une réintroduction du délit de blasphème. A l'Assemblée nationale, la garde des Sceaux a reconnu que son expression avait pu "être maladroite ou lapidaire". "L'insulte à la religion est une atteinte à la liberté de conscience": après ses propos, Nicole Belloubet doit-elle démissionner?

Votre opinion

Postez un commentaire