La détresse de Nicolas, apiculteur: "En 72h, deux millions d'abeilles étaient mortes"
 

Dans le Sud-Ouest, le désarroi d’un apiculteur A Saint-Gaudens, qui interpelle Nicolas Hulot. Il a perdu près de 2 millions d’abeilles à la suite de l'épandage d'un fongicide, pourtant autorisé. Depuis plusieurs semaines, il a décidé de combattre ceux qui produisent les pesticides et ceux qui autorisent leur utilisation.

Votre opinion

Postez un commentaire