fessée.jpeg
 

Dans une crèche de Villeneuve-d’Ascq, une auxiliaire a été licenciée après avoir donné une fessée à un enfant de moins de 3 ans. Les Prud’hommes ont requalifié son licenciement "pour cause réelle et sérieuse" et non "pour faute grave". La direction de la crèche est furieuse.

Votre opinion

Postez un commentaire