× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
La flexibilité pour lutter contre le chômage: bonne idée ?
 

Xavier Bertrand a suscité la colère des syndicats, mardi, en prônant une plus grande flexibilité des salariés pour lutter contre le chômage. Le ministre propose d'adapter leurs horaires et leur salaire en fonction des besoins de l'entreprise. Qu'en pensez-vous ?

Votre opinion

Postez un commentaire

178 opinions
  • citadelle
    citadelle     

    c'est un faux problème car j'ai demandé ma mutation on me l'a refuséee sous prétexte que je n'étais pas dans le coin alors que j'en suis originaire et j'ai demandé à changer de service à 2 reprises on me l'a refusé aussi

  • lulu d p
    lulu d p     

    A part bien profiter des avantages scandaleux du poste de minisre bertrand sert a quoi sortir de telles conneries il le fait exprès ou tout petit il estait deja très con?

  • SDF
    SDF     

    Certains on déjà oublie qu'il l'on élu .

  • BEF
    BEF     

    si vous saviez

    j'étais il n'y a pas si longtemps
    avec des entrepreneurs

    j'expliquer que c'était possible que chacun d'eux pouvaient créer au moins un emplois

    réponse ; mais mon petit tu le sais toi aussi ,tu le sais ,ici nous avons tous entre
    huit et douze employés et on vie bien ,pourquoi voudrais tu que l'on embauche ,pourquoi !pour gagner plus et avoir mille fois plus d’emmerdes

    tu le sais ,la main d'oeuvre et terriblement
    médiocre ,les meilleurs ont une place et ils ne veulent pas la quitter ,même si tu paye mieux
    ce n'est pas avec des gens sous qualifier que tu pourra dormir mieux le soir
    sache que si tes salariés ont fait du mauvais travail que ce n'est pas eux que l'on va juger
    c'est toi ,de plus déjà qu'avec trente cinq heures on ne fait que réellement trente ,il n e reste plus grand chose pour le travail même si c'est le client qui paye le manque à gagner ,les politiques le savaient avant de faire les trente cinq heures mais les salariés rêver
    ils croyaient que l'entreprise allait en faire les frais pauvre de nous

    libéré l'entrepreneur pour qu'il respire mieux dans le travail et vous allez voir si il embauchera pas ,pas de charges sur la secrétaire et pas de charges sur les petits salaires du au manque de qualifications ,au lieu de donné des aides à la cons partout et anarchiquement c'est à cela qu'il faudrait réfléchir monsieur Bertrand

    les employeurs créateurs d'emplois comme l'artisanat et la petite entreprise sont pris en tenaille et on plus d’oxygéné à cause de tout ce qu'a céder la droite et la gauche à des fin électoraliste depuis trente ans ,moi entrepreneur je vous le dit il faudrait mettre des politiques à la retraite d’office avec les syndicalistes pour repartir sur de meilleures bases une fois pour toute et surtout ne plus prendre en compte que deux et deux font six

    mais que deux et deux font bien quatre et la France ne sera plus endettée

  • SDF
    SDF     

    ETANT A DROITE vous ne pouvez que vous réjouir des propositions de l'ump,aider les restos du coeur entretenir les pauvres pour les museler,cela vous va mieux,cette conception du social,un jour viendra ou vous pleurer et implorer pitié.

  • BGTROM
    BGTROM     

    comme si la gauche était une garantie du social et de la justice. Souvenez vous de Blum ou plus proche de Mitterrand. Avons nous eu des avancées sociales ? Blum, 1936, les congés payés....1938 l'effondrement des finances de l'état français (que nous avons payé dès le début de la guerre). Mitterrand, les caisses pleines, le plein emploi en 81. 1983, taxes et impôts car les caisses étaient vides. Ne vous déplaise, c'est encore les sociétés qui réussissent à vous donner le peu de boulot qui existe. C'est si facile de cracher dans la soupe. Si la gauche passe en 2012, vous serez certainement le premier à critiquer.C'est comme cela, quand on n'a pas ses propres idées.

  • SDF
    SDF     

    en regardant un siècle d'histoire sur notre pays,celui ci a évolue sur le plan social grâce aux luttes des salaries ne vous en déplaise,aujourd'hui des entreprises et donc des salaries diriges par des patrons vivent du fait que l’amélioration de la vie des salaries par se même social que vous dénigrez aujourd'hui,alors réfléchissez .

  • uninconnudu69
    uninconnudu69     

    . . . . .le fait est que le système social actuellement en place est une plaie pour les entreprises. Le nombre de contrats perdus face aux concurrents hors hexagone est hallucinant, même en postulant à des offres avec marge ZERO, les dossier ne passent pas. Alors on fait quoi, on continue jusqu'au bout, on a pas le courage de foutre un grand coup de balai ! ! !. Actuellement un entreprise de + de 2000 personnes sans compter la sous-traitance, qui a perdu plusieurs contrats est au bord du gouffre a cause de ce " social exagéré et de surcroit moribond " ! ! !

  • banquierroute
    banquierroute     

    La france va devoir payer 2x plus d’intérêts sur sa dette, croyez vous que l’état va diminuer ses depenses ? chomage de masse, assouplir le social pour plus d'emploi bradé, voir la grece et les autres pays : gèle des conventions collectives, assouplissement de la loi sur le licenciement ect.... Sans compter nos chères régions qui ont du prendre des bons credits dexia, genre vous empruntez 400 millions € crise des subprames et ban vous devez a la banque 4 milliards...

  • SDF
    SDF     

    en temps que salarie je ne demande pas la lune et je n'espère pas tout, si la gauche est élu en 2012,seulement lorsque j'ouvre mon porte monnaie j'ai beau regarder mais il n'est pas droite .

Lire la suite des opinions (178)

Votre réponse
Postez un commentaire