× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Un soldat de l'armée française dans une zone rurale à la frontière entre le Burkina Faso et le Mali, le 10 novembre 2019 (PHOTO D'ILLUSTRATION)
 

Bah Ag Moussa, décrit comme le "chef militaire" du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, a été tué lors d'une opération importante.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire