Mis à jour le
Européennes: LREM confirme, Macron est-il tout puissant?
 

Sur les douze Français transférés de Syrie en Irak, six ont été condamnés à mort en trois jours pour avoir rejoint les rangs du groupe terroriste Etat islamique. Ils ont 30 jours pour faire appel. Le ministère des Affaires étrangères n'a pas remis en cause la légitimité de la justice irakienne pour traiter le cas de ces ressortissants mais a rappelé que le France était opposé à la peine de mort. La France doit-elle empêcher l’exécution des jihadistes français condamnés en Irak?

Votre opinion

Postez un commentaire