"La France ne sait toujours pas ce qu’elle va faire de ses jihadistes détenus en Syrie. Je crains que certains se retrouvent dans la nature. C’est de l’impréparation et même de l’amateurisme"
 

Pour Éric Brunet, la France fait preuve d'amateurisme sur la question du rapatriement des jihadistes français. Il craint que face au manque de réaction des autorités certains terroristes se retrouvent dans la nature.  "La France ne sait toujours pas ce qu’elle va faire de ses jihadistes détenus en Syrie. Je crains que certains se retrouvent dans la nature. C’est de l’impréparation et même de l’amateurisme"

Votre opinion

Postez un commentaire