× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER

La justice relaxe les "décrocheurs" d'un portrait du président de la République jugeant leur motif "légitime"

La "marche des portraits" de Macron décrochés des mairies, ce dimanche à Bayonne
 

Décision inédite au tribunal correctionnel de Lyon: le juge a invoqué lundi "l'état de nécessité" et le "motif légitime" pour relaxer deux "décrocheurs" d'un portrait d'Emmanuel Macron en février dernier, poursuivis pour vol en réunion.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire