La mairie de Toulouse veut stopper le développement des commerces communautaires, et notamment les kebabs et les boucheries halal
 

Les autorités municipales utilisent leur droit de préemption dans 33 quartiers de la "Ville rose" afin de limiter les restaurants kebab et les boucheries halal.

Votre opinion

Postez un commentaire