80km/h
 

Le Premier ministre Edouard Philippe avait indiqué que l'abaissement de la vitesse devait permettre de sauver "300 à 400 vies par an". Finalement l'Assemblée nationale a voté un assouplissement de cette loi.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire