La mère de Clément Méric ne se réjouit pas du verdict et appelle à combattre l'extrême droite
 

Deux ex-skinheads impliqués dans la mort du militant antifasciste Clément Méric, tué lors d'une rixe en 2013 à Paris, ont été condamnés vendredi à des peines de 7 et 11 ans de prison vendredi. Sa mère témoigne et ne se réjouit pas de cette nouvelle.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire