La panique des milieux économiques/financiers est-elle justifiée?
 

A peine deux semaines avant le premier tour de l’élection présidentielle, Pierre Gattaz frappait du point sur la table et dénonçait les programmes économiques de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. La montée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages inquiète les investisseurs autant que le risque Le Pen. L’euro et les marchés obligataires sont sous pression, alors que l’écart de taux avec l’Allemagne grimpe de nouveau. La panique des milieux économiques/financiers est-elle justifiée?