× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le

par Jean-Baptiste Vey PARIS (Reuters) - L'empressement du gouvernement à faire adopter la TVA sociale avant l'élection présidentielle surprend y...

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • laurentx33
    laurentx33     

    marrant que ce soient seulement les syndicats patronaux qui trouvent cette tva comme bonne mesure.En tout cas j'vais un doute sur mon vote pour sarko mais la je voterais hollande , c'est certain mantenant

  • ouinouin
    ouinouin     

    un connard de nantis qui dit que c'est une bonne idée encore un abruti de droite

  • snif
    snif     

    blabla,blabla,tu fais surement partie de ceux qui veulent soutenir le commerce local et qui vont faire leurs courses en grandes surfaces ou l'on vend moins cher les produits importés que les produits locaux,tout cela est bizarre!!!

  • mag42
    mag42     

    Le moment est très mal choisi à l'heure où les Français "rament" pour s'en sortir, il y en a quelques uns qui vont avoir des comptes à rendre dans l'avenir.

  • brp
    brp     

    cela fait 20 ans que l'on prend des mesures pour reduire le cout du travail:pour quel resultat:aucun,les entreprises n'en n'ont jamais assez et continuent sans aucune gene a delocaliser.on prends toujours l'allemagne en exemple et bien les allemands exportent a tout va,le cout du travail n'est pas un obstacle.en france les grandes societes ont a leur tete des patrons et des actionnaires voyous,un jour cela finira mal

  • je tu ils
    je tu ils     

    Voter la tva sociale serait nous mettre encore plus dans les difficultés . Mais pourquoi ce gouvernement fait le contraire de ce qu'il faudrait. Mais qui sont ces politiciens qui étouffe ainsi le peuple français . Seulement à marseille la pauvreté est incroyable du jamais vu , ces pauvres gens qui vivent sans électricité et mange quand début de mois avec leur salaire de misère . Nous sommes arrivé comme au temp des rois. Des son arrivé au pouvoir il s'est comporté comme un roi avec tous ses sujets dans leur chateau.je n'avai jamais vu ça . J'ai 56 ans et je fini mal ma vie et je m'inquiete énormément pour mes enfants.

  • jospic
    jospic     

    cette tva n'a de social que le nom.mr fillon dit que la fiscalité doit servir à créer de l'emploi en france.encore faudrait-il qu'il y ait du travail.un exemple: l'automobile, les voitures ne se vendent pas ou si peu, donc les petits garages ont moins de travail.alors à mon avis, cette tva va surtout servir à désendetter l'état.et une mesure faite dans la précipitation ne marche pas.je doute que ça crée vraiment de l'emploi.

  • princessedemerde
    princessedemerde     

    Alors là vous avez bien raison, ça me fait penser aussi aux gens qui crachent sur les riches et qui jouent au loto en espérant pouvoir devenir le même genre ... Pourvu que votre message soit lu et compris par un grand nombre.

  • jean974
    jean974     

    C'est un troisième plan de rigueur déguisé.La patronne du MEDEF a parlé d'associer cette nouvelle TVA à une nouvelle CSG. Ainsi le retraités verront leur pension dimunier encore un peu plus ( ponction de la csg et augmentation des prix par l'ajout d'une TVA supérieure au taux actuel).

  • casquette 6
    casquette 6     

    MOAIS,


    Bref, nous sommes devenus un peuple de créanciers : toujours victimes, jamais responsables. Alors, que nos dirigeants aient fait de mauvais choix, c'est plus que probable.
    Mais outre que nous les avons élus, ces dirigeants, et que nous élirons encore, ces choix nous les avons acceptés et même souhaités.
    Nicolas Sarkozy a dit que la crise, c'était la faute à « la finance ». Sauf qu'on trouvait tous ça chouette la finance quand, en boursicotant avec trois sous on pouvait
    en gagner 20 sans rien faire.
    Nous sommes justement révoltés par les délocalisations mais pensons qu'acheter un écran plat ou un i-Phone à bas prix est un droit de l'homme. D'où la palinodie sur
    la TVA sociale.
    Qu'il faille financer la protection sociale, cela relève de l'évidence — encore que certains semblent imaginer que l'État a un magot provenant d'autre chose que du fruit
    de notre travail à tous. Il s'agit de choisir si nous préférons être imposés quand nous travaillons ou quand nous consommons — et en l'occurrence quand nous consommons des
    produits importés de pays à bas coûts salariaux. Mais nous, nous voulons produire français et acheter chinois. Pourquoi se casser la tête ? Protestons contre les effets
    dont nous chérissons les causes.

    Alors, plutôt que de pleurnicher sur notre sort, peut-être devrions nous nous intéresser pour de vrai, et pas seulement en écrasant une larme devant un JT, de ceux qui ne
    s'en sortent pas — et dont le problème n'est pas d'avoir pris une semaine de vacances et pas deux à Noël.
    D'accord, tout va mal, mais au risque de passer pour atrocement ringarde, je suis sûre que ça ira mieux quand, au lieu de recenser en boucle tout ce que notre pays ne fait
    pas pour nous, nous nous demanderons ce que nous pouvons faire pour notre pays - et pour commencer pour notre voisin qui est vraiment dans la mouise.
    Tant pis si cela nous oblige à repousser de six mois l'achat d'une nouvelle bagnole.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire