En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Lucas Belvaux répond au FN, scandalisé par son film
 

Le réalisateur Lucas Belvaux a réagi ce lundi dans Bourdin Direct aux critiques de plusieurs cadres du Front National, Florian Philippot en tête, contre son film Chez Nous, qui sortira en février, qualifié "d'anti-FN".

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Pierre PS
    Pierre PS     

    Ce qui est choquant ici, est que ce film sorte sur les grands écran deux mois avant les élections présidentielles.
    La seule lecture de la bande annonce permet déjà de dire que ce film sera "à charge" contre le FN, pas nécessaire de voir le film pour s'en convaincre.
    Quant au film "les prédateurs" dont il fait référence, comparaison n'est pas raison. En effet, ce film a été fait pour la TV, diffusé sur Canal+, en crypté et a été diffusé en octobre 2007, soit bien après les élections présidentielles de 2007.
    Enfin, la fiction ne remplacera pas la réalité de ce que vivent les Français aujourd'hui. Ce film "engagé" restera un film de propagande destiné à caricaturer le FN et son discours.

  • Pierre PS
    Pierre PS     

    Ce qui est choquant ici, est que ce film sorte sur les grands écran deux mois avant les élections présidentielles.
    La seule lecture de la bande annonce permet déjà de dire que ce film sera "à charge" contre le FN, pas nécessaire de voir le film pour s'en convaincre.
    Quant au film "les prédateurs" dont il fait référence, comparaison n'est pas raison. En effet, ce film a été fait pour la TV, diffusé sur Canal+, en crypté et a été diffusé en octobre 2007, soit bien après les élections présidentielles qui ont eu lieu en avril 2007.
    Enfin, la fiction ne remplacera pas la réalité de ce que vivent les Français aujourd'hui. Ce film "engagé" restera un film de propagande destiné à caricaturer le FN et son discours.

  • Pierre PS
    Pierre PS     

    Ce qui est choquant ici, est que ce film sorte sur les grands écran deux mois avant les élections présidentielles.
    La seule lecture de la bande annonce permet déjà de dire que ce film sera "à charge" contre le FN, pas nécessaire de voir le film pour s'en convaincre.
    Quant au film "les prédateurs" dont il fait référence, comparaison n'est pas raison. En effet, ce film a été fait pour la TV, diffusé sur Canal+, en crypté et a été diffusé en octobre 2007, soit bien après les élections présidentielles de 2007.
    Enfin, la fiction ne remplacera pas la réalité de ce que vivent les Français aujourd'hui. Ce film "engagé" restera un film de propagande destiné à caricaturer le FN et son discours.

  • Vinals
    Vinals     

    Ces gens du FN sont vraiment exemplaires pour critiquer les autres sans jamais rien proposer. Ils vont prendre une gamelle aux prochaines élections.

  • Vinals
    Vinals     

    Il est vrai que le FN est exemplaire dans la critique....... Eux qui ne vivent qu'avec cela sans jamais rien proposer. Ils vont se prendre une gamelle aux prochaines élections.

  • pitagore
    pitagore     

    la liberte d opinion et d engagement politique est toujour conssidere par l extreme droite un delit en voila encore une preuve avec cette reaction digne d erdogane

  • Gromalin
    Gromalin     

    Qui finance ce film ? Quel intérêt d'attaquer le FN dans les médias ? Un film militant s'attaque au vrais problèmes économiques et sociaux d'une société. Un très bon exemple de film militant est celui de Cyril Dion et Mélanie Laurent "Demain", le reste est de la propagande.

Votre réponse
Postez un commentaire