Le gouvernement a-t-il raison de supprimer le compte pénibilité ?
 

La pénibilité, c’est terminé : place au compte de prévention. Edouard Philippe a proposé une nouvelle version du compte pénibilité, dans laquelle les quatre critères modifiés correspondent aux points les plus décriés par le patronat : manutention de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques, et risques chimiques. Le gouvernement a-t-il raison de supprimer le compte pénibilité ?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ancien
    ancien     

    On aime bien jouer sur les mots chez nous !!! Maintenant on met en avant "prévention" mais dans la pratique ça va se traduire par quoi ?? Une mise à l'écart du sujet susceptible d'être atteint par son emploi mais surement pas dans le sens ou le contrat pénibilité avait été lancé. Encore un piège.

  • chopine
    chopine     

    Ceux qui veulent supprimer tout ça n ont surement pas travaiilè dans ces conditions.
    Certains surement ne se salissent les mains que quand ils tombent

Votre réponse
Postez un commentaire