Le gouvernement a-t-il raison de supprimer le compte pénibilité ?
 

La pénibilité, c’est terminé : place au compte de prévention. Edouard Philippe a proposé une nouvelle version du compte pénibilité, dans laquelle les quatre critères modifiés correspondent aux points les plus décriés par le patronat : manutention de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques, et risques chimiques. Le gouvernement a-t-il raison de supprimer le compte pénibilité ?