Le grand débat, grand n’importe quoi ?
 

Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du débat public, a annoncé son retrait du pilotage du grand débat national destiné à sortir de la crise des «gilets jaunes», après la polémique suscitée par son salaire. Si au départ, aucun thème n’était interdit, Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a précisé que l'IVG, la peine de mort ou encore le mariage pour tous « ne seront pas sur la table ». Le grand débat, grand n’importe quoi ?

Votre opinion

Postez un commentaire