"Le mouvement des gilets jaunes ne s'arrêtera pas", prévient Christophe Chalençon
 

Edouard Philippe a joué la carte de l'apaisement en gelant pour six mois les hausses des taxes sur le carburant et sur le prix du gaz et de l'électricité. Des annonces insuffisantes, selon certains "gilets jaunes" comme Christophe Chalençon, invité de "Radio Brunet". 

Votre opinion

Postez un commentaire