Le retour des enfants de djihadistes un "devoir absolu" pour Maître Henri Leclerc. A-t-il raison?
 

Le président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme s'est indigné du "silence du gouvernement" sur le sort de ces enfants "en train de mourir" en Syrie. "Ces enfants ne sont pas responsables, ces enfants ne portent pas les fautes de leurs parents", a-t-il déclaré. Le retour des enfants de jihadistes, un "devoir absolu" pour Maître Henri Leclerc. A-t-il raison?

Votre opinion

Postez un commentaire