Mis à jour le
La question scolaire pourrait jouer un rôle majeur dans la campagne présidentielle
 

La question scolaire pourrait jouer un rôle majeur dans la campagne présidentielle de 2012 en France avec une mauvaise note décernée par les syndicats et les associations de parents d'élèves à l'action du gouvernement.

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • laurida
    laurida     

    pendant que carla bruni sarkosi va sur TF1 pour parler de l'illettrisme la droite est entrain de detuire l'ecole

  • NLS
    NLS     

    LES PROBLEMES DES ECOLES NE SONT PAS LA QUANTITE D ENSEIGNANT ..MAIS LA QUALITE DES ENSEIGNANTS...LE NOMBRE DE JOURS DE GREVES EN AUGMENTATION POUR PAS GRAND CHOSE...LA FRANCE EST LE SEUL PAYS OU IL Y LE PLUS D ENSEIGNANTS MAIS AVEC UN MINIMUM DE REUSSITE..POURQUOI ??
    LA POLITIQUE GAUCHISTE DES ENSEIGNANTS..S ILS TROUVENT QU ILS TRAVAILLENT TROP..QU ILS CHANGENT DE METIER...

  • Pschitt
    Pschitt     

    cher Plumeau je te rassure, quand je fais grève au nom d'une idée que je me fais de l'école et de ces gamins que j'aimerais voir réussir avec des moyens plus appropriés, je ne m'inquiète pas pour les miens. Quant au boulot, j'imagine que tu as déjà eu l'occasion de travailler avec des élèves pour avoir un jugement si précis sur ces fainéants.

  • Lucius≡Munatius≡Plancus
    Lucius≡Munatius≡Plancus     

    Va falloir travailler autrement et donner de l'autonomie et une véritable autorité aux chefs d'établissement. Monory voulait le faire en 1993... Mais c'est bien connu on a toujours tord d'avoir raison trop tôt...

  • Verly.
    Verly.     

    .....le papier ne refuse pas l'encre et le tout prononcé avec la tranquille autorité de l'expert de comptoir qui espère en mettre plein la vue à son auditoire.

  • ah bon
    ah bon     

    Subjectivement engagés dans un combat sans fin contre tout ce qui est pour et contre ce qui est pour ...C'est pas simple vous comprenez ! Alors oui ils sont prêts pour foutre la merde et dénoncer toutes les vieilles lunes , que les gamins pédalent sur place , c'est à cause de l'état qui ne fait pas ce qu'il faut , pas de limites c'est la règle, On est contre pour le principe .... Prêts à geindre grave le ministre est de Droite ....rien ne va c'est claire !

  • plumeau de vent
    plumeau de vent     

    et bossez plus faineants !!!

  • bla bla
    bla bla     

    c'est comme essayer de réformer les syndicats !
    -les régimes speciaux !
    - la Magistrature !

    on vas encore cracher au bassiné, et avoir des clopinettes....

  • blackhawk
    blackhawk     

    le pb de l'éducation se ne sont pas les moyens mais les programmes qui ne sont pas intérressant et surtout mal expliquer aux enfants du collège au lycée.. mais ce que je trouve complètement inutile se sont la musique, art plastic, svt, sport,technologie, ces matières sont inutiles on gagnerait du temps pour les vrai matière celle ou les enfants ont du mal prendre du temps pour bien leur faire comprendre ( après qu'il y est 6 heures par mois pour l'expression artistique et scientifique pour les y interressé ça suffira car si on leur impose ça les rebutes) les momes ne s'interressent pas a ces matières aux collèges.6 heures de cours maxi / jours .partir sur ce constat on ferait avancer les choses dans le bon sens la suite au lycée ne sera que bénefice car avec les base solides on pourra leur faire des cours avec des matière plus interresante dans le sens de la réalités du travail et des entreprises pour leur choix universitaire. pour ceux oui celui qui n'y arrive vraimant pas oui les métiers manuel ou il s'apnouira en apprentissage avec les entreprises...

  • smartiz
    smartiz     

    et cela existe depuis longtemps, dans les années 50, j'ai eu un prof de français histoire geo,( qui etait courant a cette epoque) tres bon, et qui etait chef de celule du PCF,il nous distribuait en classe le journal FRANCE URSS!

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire