GG
 

Ce samedi, les gilets jaunes ont maintenu la pression, 48 heures après les annonces d'Emmanuel Macron et quatre jours avant le défilé du 1er mai. Même si la mobilisation a été parmi les plus faibles. Les black blocs appellent les gilets jaunes à rejoindre leur "cortège déterminé et combatif" le 1er mai pour faire de Paris la "capitale de l’émeute". Les black blocs veulent faire de Paris "la capitale de l’émeute". Est-ce que ça vous fait peur?

Votre opinion

Postez un commentaire