Radio Brunet
 

Bernard Aubin, secrétaire général du syndicat de cheminots FiRST, a estimé ce mercredi sur RMC que les arguments avancés par le Premier ministre Edouard Philippe pour justifier la réforme du statut des cheminots étaient "insultants".

Votre opinion

Postez un commentaire