Les débordements de 1998 plus violents que ceux de 2018?
 

Les Bleus ont décroché une deuxième Coupe du monde de football en Russie dimanche à Moscou. Des scènes de joie se sont parfois muées en scènes de violence, mais le bilan est à relativiser avec le nombre de personnes dans les rues dimanche soir.

Votre opinion

Postez un commentaire