"Les entreprises obligées de dénoncer les salariés auteurs d’infractions de la route: j’approuve !"
 

Pascal Perri approuve le fait que les entreprises soient obligées de dénoncer les salariés auteurs d’infractions au code la route. D'accord? Pas d'accord? Votez et écoutez Radio Brunet de 13h à 15h sur RMC? "Les entreprises obligées de dénoncer les salariés auteurs d’infractions de la route: j’approuve !"

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • DDH
    DDH     

    Tant que le patron accepte de payer encore un droit qu'on supprime. Combien de gens signalent chaque jour des véhicules / délinquants de la route qui trafiquent leurs plaques et que la police ne fait rien (puisqu'on voit le véhicule continuer à circuler dans le quartier) ?. Ca c'est plus intelligent de signaler car n'importe qui peut subir leurs délits (accidents...) et qu'à cause de s plaques gribouillées, et se retourner contre qui pour faire payer les dégâts ?... quand il n'y a pas de victime corporel.

  • Sevilla
    Sevilla     

    Les radars, le nouvel impôt inventé par nos politiques pour pouvoir continuer à mener grand train. Après la crise, ils allaient devoir renoncer au pousse café- cigare- dijo !

  • Google-117945993483664647444
    Google-117945993483664647444     

    je suis contre ... cette politique de dénonciation .. si ça continue .. ont va donner des primes pour dénoncé sont voisin . sa famille ..
    il ne s agit en générale que des petites infractions de 1 ou 2 km/h en trop .. faut pas poussé non plus ... ont parle de professionnel de la route qui sont au volant du matin au soir .. et non pas du particulier qui fait parfois que 30 km par jour

  • Facebook-1560264697333275
    Facebook-1560264697333275     

    Bonjour
    la carte style routier oui moi je suis routier c pas mal mais a renforcé le système car trop de manipulations au niveau des patrons. Le permis pro aurait du etre mis en place depuis longtemps.

  • alain P
    alain P     

    Bonjour,
    Ok pour les points. Mais personnellement la'amende multipliée par 5... NON !
    C'est moi qui paye comme beaucoup d'utilisateur de voiture de service...
    Vous en avez même pas parlé !

  • emmanuel76
    emmanuel76     

    pas d'accord, avec une nuance
    j'ai une société avec une trentaine de véhicule poids lourd en régional et national.
    je reçois environ entre 5 et 10 amendes par an pour des chauffeurs qui font environ 100 000 km par an. ce sont toutes des amendes pour dépassement entre 1 et 5 km/h, je trouve que ces points ne devraient pas être déduit, jusqu'alors je ne dénonçais pas, mais les chauffeurs ont l'obligation de payer l'amende. Après une infraction plus grave ce n'est pas la même chose. Que l'on fasse un permis professionnel et un pour les conducteurs du dimanche !!! et là pas de problème

  • Facebook-1536568969888659
    Facebook-1536568969888659     

    bonjour ... quand on est au travail , on est pro , je n'ai pas etendu cet loi pour allez au bureau de mon employeur , et de dire que tel jour je me suis fait flasher par un radar , je suis responsable de mon comportement .

  • sebc60
    sebc60     

    Pas du tout d'accord avec toi Pascal, il faut vraiment que tu sois une personne qui roule peu pour dire cela.
    Oui nous devons respecter le code de la route, mais quand on fait 80 000 km/an, nous sommes soumis à tous les pièges de la route, nous sommes pris en infraction, petite infraction de moins de 10 km/hrs, tout est fait pour que nous soyons piégé, la répression n'est pas crédible.

  • flipper42
    flipper42     

    Oui c'est bien:
    1) soit le salarié ne respecte pas les règles, et il doit payer
    2) soit l'entreprise met la pression afin que le salarié aille plus vite et ne respecte pas les règles...
    La solution: obliger les entreprises à mettre à disposition des cartes style routiers individuelles qui permettront de faire la différence entre l excès de vitesse du salarié et la surcharge de travail du dit salarié obligeant à paiement d'heures supplémentaires...

  • flipper42
    flipper42     

    Oui c'est bien:
    1) soit le salarié ne respecte pas les règles, et il doit payer
    2) soit l'entreprise met la pression afin que le salarié aille plus vite et ne respecte pas les règles...
    La solution: obliger les entreprises à mettre à disposition des cartes style routiers individuelles qui permettront de faire la différence entre l excès de vitesse du salarié et la surcharge de travail du dit salarié obligeant à paiement d'heures supplémentaires...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire