Les "femmes de flics" sont en colère: "On n'en peut plus des agressions"
 

Perrine Sallé, porte parole de l’association Femmes des forces de l’ordre en colère est venue tirer la sonnette d'alarme contre les violences qui seraient de plus en plus nombreuses.

Votre opinion

Postez un commentaire