Des policiers sur les Champs-Elysées, le 19 juin 2017.
 

Lundi après-midi, une voiture a délibérément foncé sur un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées. Selon des informations de BFMTV, une kalachnikov et une bonbonne de gaz ont été retrouvées, tandis que le conducteur est mort. Pour Yvan Assioma, secrétaire régional pour Paris du syndicat Alliance, il ne faut pas faire accepter ces attaques comme une fatalité.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire