François Asselineau
 

François Asselineau, le président de L'UPR, dénonce les obligations des traités européens, qui obligent la privatisation des services publics.

Votre opinion

Postez un commentaire