GG
 

Plusieurs communes ont suivi l’appel du ministère de l'Intérieur et ont durci les mesures de confinement. A Paris, Anne Hidalgo interdit toute activité sportive individuelle entre 10 heures et 19 heures. A Béziers, le maire Robert Ménard a fait retirer tous les bancs publics parce qu'on "n'a aucune raison de flâner".  A Marcq-en-Baroeul, dans le Nord, cracher sur la voie publique, abandonner des masques ou des gants ou encore éternuer sans se couvrir le visage est désormais passible d'une amende de 68 euros. A Nice, il est interdit de faire du jogging de 12h à 18h. Par ailleurs, près de 200 communes ont adopté le couvre-feu, dont Nice, Montpellier, Perpignan ou Béziers, mais également, certaines communes d'Ile-de-France. Les maires durcissent le confinement: ont-ils raison?

Votre opinion

Postez un commentaire