Les non-vaccinés vont-ils pourrir la rentrée ?
 

La quatrième vague est devenue une "épidémie de non-vaccinés", a estimé hier Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon à Paris. Aujourd’hui, 89% des malades du covid-19 accueillis en réanimation ne sont pas vaccinés. Les non-vaccinés vont-ils pourrir la rentrée ?