"Emmanuel Macron et son gouvernement criminalisent l'action des bénévoles associatifs"
 

Les propos d'Emmanuel Macron contre l'ONG LifeLine, responsable selon lui de faire le jeu des passeurs en venant en aide à 233 migrants en Méditerranée, a provoqué la colère de 4 ONG qui demandent à être reçues par le chef de l'Etat. Parmi elles, MSF, dont l'un de ses membres était invité de Bourdin Direct ce jeudi.

Votre opinion

Postez un commentaire