Les patients hostiles à la chirurgie ambulatoire: "La maladie ne se gère pas comme une entreprise"
 

Pour réduire le trou de la Sécurité sociale, la ministre de la Santé Agnès Buzyn souhaite que plus de patients rentrent chez eux après des opérations légères, sans passer de nuits à l'hôpital. Les patients rencontrés par RMC se disent hostiles à cette mesure.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Monique Cazorla
    Monique Cazorla     

    Tout à fait d'accord avec l'ensemble des citoyens "LA MALADIE NE SE GERE PA S COMME UNE ENTREPRISE" Encore une disposition à réétudier....Mr MACRON au boulot!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire