Loi antiterroriste: "On se dit qu'on peut être assigné à résidence à vie"
 

Ce jeudi doit être présenté en Conseil des ministres, le projet de loi antiterroriste du gouvernement. Un texte qui vise à transposer la plupart des dispositions de l’état d’urgence dans le droit ordinaire, avec des conditions de mises en œuvres plus encadrées. Un texte qui inquiète particulièrement ceux qui sont assignés à résidence, comme  Thomas et Sarah, qu'a rencontré RMC.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire