Loi Schiappa: "Absolument scandaleux qu'on n'ait pas fixé une limite claire sur le consentement"
 

Dans une tribune publiée dans le JDD, associations et professionnels de la protection de l'enfance se disent "unanimement déçus" par la loi contre les violences sexuelles et sexistes, notamment sur le fait qu'il n'y ait pas "un seuil d'âge pour protéger les enfants des viols" dans ce texte promulgué début août.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire