En mai, les locaux du PS au Havre ont été mis à sac comme de nombreuses autres permanences du parti.
 

La colère contre la loi Travail et le gouvernement se retourne contre les sections du PS. Le parti a recensé des dégradations sur 120 de ses bâtiments depuis le mois d'avril comme c'est le cas de la section du 11e arrondissement de Paris, vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi. 

Votre opinion

Postez un commentaire