Loi travail: "Les syndicats aujourd’hui ne représentent plus rien et Macron en a conscience"
 

Pour Christopher Dembik, économiste et responsable du groupe de recherche macroéconomique chez Saxo Bank, les syndicats n'auront aucun poids pour contrer les ordonnances du gouvernement Philippe pour réformer le code du Travail. Il explique pourquoi ce mardi dans Radio Brunet.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • chopine
    chopine     

    Mr Brunet vous oubliez que lorsqu il y a un grand ras le bol des français dans la rue,seuls les syndicats peuvent canaliser ces mouvements;
    ce fut le cas en particulier en 1968;
    Alors heureusement qu il y a des syndicats sinon c'est l anarchie

Votre réponse
Postez un commentaire