Les grandes villes sont de plus en plus embouteillées. L’avenir de la ville est-il sans voitures ?
 

Jean Castex a dévoilé mercredi les grandes lignes du plan de relance de 100 milliards, avec 20 milliards d'euros consacré à la transition écologique, 40 pour la souveraineté industrielle et la relocalisation et 40 milliards pour les compétences et la solidarité. Macron et Castex sortent le carnet de chèque pour faire face à la crise

Votre opinion

Postez un commentaire