Grandes Gueules
 

Emmanuel Macron a imposé le pass sanitaire à l’entrée de la plupart des lieux publics et rendu obligatoire la vaccination pour les soignants, avec des sanctions à la clé. Une stratégie qui permet au chef de l’État de contourner l’obligation vaccinale tout en rendant le vaccin incontournable. Le Temps évoque même une "traque" ou encore une "guerre" contre les vaccino-réticents. "Emmanuel Macron a choisi sa cible: les non-vaccinés, contre lesquels la ‘mobilisation générale’ est déclarée", estime le quotidien suisse. Macron serre la vis sur les non-vaccinés: a-t-il eu raison ?