"Maëlys, sois-en certaines: ton assassin est en prison, il ne s'en prendra plus à des innocents"
 

Jennifer et Joachim de Araujo ont rendu hommage à Maëlys avant de s'en prendre à Nordahl Lelandais et à la défense du mis en cause. Ils déplorent son silence, une "prise d’otage" qui aura duré 6 mois selon eux, sachant que le suspect refuse toujours de donner les circonstances exactes de décès de la fillette.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire