Maire du Pas-de-Calais, il offre 250 euros à ceux qui dénonceront des tagueurs
 

Le maire de Mondicourt, Stéphane Gomes, a expliqué ce mercredi dans Radio Brunet pourquoi il avait décidé d'offrir une prime de 250 euros pour retrouver le ou les auteurs de plusieurs tags sur du mobilier urbain et des façades de maisons, dans la nuit de samedi à dimanche dernier..

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire