Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Saint-Etienne, 13 novembre 2014.
 

REPORTAGE RMC - Invité samedi à un débat par Sens commun, une association née au sein de l'UMP dans le sillage de la Manif pour tous, l'ancien président a employé pour la première fois le terme d'"abrogation", après avoir été chahuté par l'assistance pour avoir dans un premier temps défendu une "réécriture" de la loi. Mais rien y a fait: Mariton reste le chouchou de ces militants.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Lola 13
    Lola 13     

    Trop drole sarko s'est grillé sans convaincre ces niaiseux...
    Un coup d'epée dans l'eau !
    Ah il a le nez le sarko pour se planter...

  • kris
    kris     

    sarkozy essaye de trouver un juste équilibre c'est tout!

    Lola 13
    Lola 13      (réponse à kris)

    Il essaie surtout de trouver des voix.

Votre réponse
Postez un commentaire