Mélenchon a-t-il pété les plombs ?
 

En estimant laconiquement que "c'est la rue qui a abattu les nazis", Jean-Luc Mélenchon espérait tordre le cou à la provocation d'Emmanuel Macron selon lequel "la démocratie, ce n'est pas la rue". Un raccourci qui s'est instantanément retourné contre le député des Bouches-du-Rhône, contraint de signer une note de blog dimanche 24 septembre pour préciser le fond de sa pensée. Mélenchon a-t-il pété les plombs ?