× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
A Paris, place de la République, les hommages se multiplient
 

Pour la quatrième fois en deux semaines, l'autel improvisé place de la République (IIIe arrondissement) à Paris en hommage aux 17 victimes des attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge, et de l’Hyper Cacher en janvier a été retrouvé vandalisé ce vendredi. Ce dimanche RMC a suivi des bénévoles du collectif "17 plus jamais" venus sur place pour réparer les dégâts.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • chloe
    chloe     

    C'est possible de parler d'autre chose ?

  • fil24
    fil24     

    A mon avis ceux là n'étaient pas Charlie.....peut être Charles Martel ?

  • 156156
    156156     

    Non c'est malheureusement la France d'aujourd'hui!!!!!!!!mais tous va bien dans ce pays n'es ce pas???????????????

  • Zotos Joico
    Zotos Joico     

    C'est plus qu'inquiétant, car on imagine tout de suite qui font ces saccages ! Ce qui voudrait dire que certains idolâtres les barbares de début janvier !!!!

    MICMAU
    MICMAU      (réponse à Zotos Joico)

    Comme ceux qui par centaines étaient aux obsèques du terroriste de Copenhague?

  • MICMAU
    MICMAU     

    Ce mémorial improvisé n'a pas sa place sur la statue de la République. Il faut en construire un autre , définitif, la place est assez grande.

    yakafokon
    yakafokon      (réponse à MICMAU)

    Peut être mais en attendant cela n'excuse en rien le saccage! non?

    Bub la loose
    Bub la loose      (réponse à MICMAU)

    Dans la rue du défilé des chefs-d'états .

    titi80
    titi80      (réponse à MICMAU)

    D'accord avec vous ça fait plus sale qu'autre choses !!!

  • skaia64
    skaia64     

    Une plainte déposée ! Les auteurs de ce saccage doivent déjà être morts de trouille rien qu'à l'idée de se retrouver devant la justice à la sauce TAUBIRA;

    sissi08
    sissi08      (réponse à skaia64)

    Non je ne le crois pas; ils savent que leur Justice sera clémente avec leur pseudos circonstances atténuantes.

Votre réponse
Postez un commentaire