× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Michel Sapin face à Apolline De Malherbe : le retweet de l'interview
 

Ce mercredi matin, Michel Sapin était face à Apolline De Malherbe sur RMC et BFMTV. Le ministre des Finances applaudit l’accord sur la Grèce signé à Bruxelles et l'audace du Président de la République. On vous a résumé l'interview en tweets et en images. #BourdinDirect

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • pier45
    pier45     

    M. Sapin, ancien maire d'Argenton s/Creuse, ville la plus endettée du département devenu ministre des finances car copain de CP de FH, ne nous raconte que des mensonges comme son copain d'école ........

  • ancien
    ancien     

    M.Sapin applaudit cet accord ? Ne va-t-il pas un peu vite en musique ? La situation définitive n'est pas acquise me semble-t-il pourtant. M.Stipras doit avoir un accord important ... Quant à "l'audace du président" qu'avait-il à perdre à faire cette proposition ? Il n'a fait qu'un petit pas et la décision ne lui appartient pas, il n'a pas encore d'effet sur la misère des Grecques, qui, quelle que soit la décision prise, auront à souffrir. Les "audaces du président" n'ont servi, jusqu'à présent qu'à ouvrir des terrains d'opérations extérieurs qui n'aboutissent à rien, ne parlons pas des promesses extravagantes non tenues.

    ancien
    ancien      (réponse à ancien)

    Doublon provenant d'un fonctionnement difficile de ce site, maintes fois constaté et signalé.

  • ancien
    ancien     

    M.Sapin applaudit cet accord ? Ne va-t-il pas un peu vite en musique ? La situation définitive n'est pas acquise me semble-t-il pourtant. M.Stipras doit avoir un accord important ... Quant à "l'audace du président" qu'avait-il à perdre à faire cette proposition ? Il n'a fait qu'un petit pas et la décision ne lui appartient pas, il n'a pas encore d'effet sur la misère des Grecques, qui, quelle que soit la décision prise, auront à souffrir. Les "audaces du président" n'ont servi, jusqu'à présent qu'à ouvrir des terrains d'opérations extérieurs qui n'aboutissent à rien, ne parlons pas des promesses extravagantes non tenues.

  • ocean
    ocean     

    nos politique se fiche de la Grece , pour eux c'est l' europe leurs priorité , question d' image

Votre réponse
Postez un commentaire