Mise en examen de membres de l'ultradroite: "C'était du fantasme, il n'y avait pas de projet d'attaque contre des musulmans"

Mise en examen de membres de l'ultradroite: "C'était du fantasme, il n'y avait pas de projet d'attaque contre des musulmans"
 

Agés de 32 à 69 ans, les suspects - neuf hommes et une femme - ont été interpellés dans toute la France, soupçonnés d'appartenir à un groupuscule nommé "Action des forces opérationnelles".

Votre opinion

Postez un commentaire